La Désirade, Gibraltar des îles du vent

??????????????????????????????? La Désirade, petite île, étroite et longue de 11 km, située la plus à l’Est de l’arc Caraïbes, compte environ 1.500 habitants. Vue depuis la mer, elle présente la forme d’un crocodile ou d’une barque renversée selon l’endroit d’où on la regarde.
Desirade_carteLa Désirade est un petit archipel composé de trois iles: la Désirade et les deux iles de Petite-Terre.  Dénommées Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, ces deux iles constituent aujourd’hui une réserve naturelle Petite_terre_dont les seuls habitants terrestres sont les iguanes et  le lagon séparant les deux iles constitue un terrain de jeu idéal pour les tortues marines.
???????????????????????????????La Désirade est une île de pêcheurs qui fournit à la Guadeloupe près de la moitié de son poisson frais. Dans le port de Grande-anse, chaque jour,au retour de leur  pêche les marins se rendent à bord des bateaux des mareyeurs. Ceux-ci vont ensuite; à bord de leurs bateaux rapides, aux cales réfrigérées, livrer dans le port de St-François en Guadeloupe.
Barge_cabris (2)La Désirade est desservie tous les jours par deux navires de Barge_Amour_de_Dieutaille moyenne, modernes et confortables, qui en moins d’une heure rejoignent St François en Guadeloupe.
Jusqu’aux années 1950, le voyage long, difficile et parfois périlleux s’effectuait dans des barges que l’on voit ci-contre.

En savoir plus sur ces barges en cliquant ici!

retour en haut de cette page

Desirade_livresextrait de l’ouvrage de Marianne Bosshard

« Quand le ciel est dégagé, on aperçoit les iles voisines du haut du plateau: Marie-Galante, la Dominique, les Saintes au Sud; Montserrat et Antigua au Nord. Cette vue splendide qui à l’époque des guerres maritimes (XVIIe et XVIIIe siècles), permettait d’observer les mouvements des flottes ennemies, lui a valu le surnom de Gibraltar des îles du vent ». Selon le propos d’un amiral de la flotte anglaise de cette époque.

Colomb_MGLa Désirade, pour  les amérindiens était  « Oualiri ». Elle fut découverte en 1493 par Christophe Colomb au cours de sa deuxième traversée. Sa flotte serait restée encalminée plusieurs jours dans la mer des Sargasses et la Désirade fut la première terre aperçue par les équipages depuis leur départ d’Espagne. Aussi fut-elle baptisée « Desirada ».
Les Français qui prirent plus tard possession de l’île la rebaptiseront « La Désirade ».

ThDépendance officielle de la Guadeloupe, domaine royal français depuis 1674, elle connaîtra malgré son si joli nom, un triste destin.
Dont celui d’être choisie pour recevoir les lépreux de Guadeloupe dès 1725. Et ce n’est qu’en 1956 que la léproserie fermera ses portes !

Thèse de doctorat en Médecine, Paris 1903, de Noël Léonard-Ange à découvrir sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France (BnF) en cliquant sur l’image ci-contre.

 

N8617766_JPEG_1_1DMUn peu plus tard, la Désirade sera également choisie , par ordonnance royale de Louis XV en 1763, pour recevoir les «mauvais sujets des familles de France». (également sur Gallica en cliquant sur l’image ci-contre).
«Lorsque des jeunes gens de famille seront tombés dans des cas de dérangement de conduite, capables d’exposer l’honneur et la tranquillité de leurs familles, ou pour lesquels ils auraient été repris de police,(…) , il sera permis à leurs parents de demander au Secrétaire d’État ayant le département de la guerre et de la marine leur exportation dans l’île de la Désirade».

Plusieurs cyclones, dont ceux de 1899, de 1928 et « Hugo » en 1989  détruiront les habitations de l’île dans leur quasi-totalité…

 Aujourd’hui, la Désirade est une petite île où il est très agréable de séjourner.
Ile que j’apprécie particulièrement car, en 2013, j’y ai effectué mon 8ème séjour.
Et je partage totalement l’avis du « Guide du Routard »  quand il désigne, comme  « meilleure adresse de la Désirade », le « Club Caravelles » où je séjourne maintenant à chacun de mes passages sur l’ile.

Ci-dessous quelques photos qui ne peuvent suffir à montrer le charme et la diversité de l’île, et, « en prime », un diaporama avec vidéos sur les Iguanes, les  plus anciens habitants de  l’ile de la Désirade.

 ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Sucriers???????????????????????????????
Couple de « sucriers » à l’assaut du petit bocal de sucre de canne.

Lever de soleil sur l’océan Atlantique.

 

 

??????????????????????????????? HPIM0198.JPGCi-dessus,  des cactus « tête à l’anglais », nommés ainsi à cause de leur haut chapeau rouge. Et ci-dessous l’arbre du voyageur.

???????????????????????????????

L’habitant le plus ancien de la Désirade
Vidéo de 3 minutes à visionner
en cliquant sur l’image ci-dessous

???????????????????????????????

Liens

vers le « Club Caravelles« 

vers le site sympa de la gendarmerie de la Désirade

Office Tourisme de la Désirade

 retour en haut de cette page

Ce contenu a été publié dans la Désirade, Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.